Exposition temporaire extérieure

Exposition temporaire extérieure

"Objectif nature", découvrez les photographies naturalistes de Sébastien Biet !

Argus bleu : La chrysalide du papillon (période entre la chenille et le papillon) est posée au sol et peut être transportée par les fourmis jusque leur fourmilière

Le Parc départemental du Peuple de l’herbe est né de la reconversion d'un vaste espace en friche, ayant subi de fortes perturbations liées à l'extraction de matériaux, puis au remblaiement des carrières avec des matériaux divers. Situé dans un secteur à forte pression urbaine, le Parc possède un grand intérêt pour la faune et la flore de par la variété de milieux naturels qu’il abrite et a, dès lors, un rôle essentiel dans la protection de la biodiversité.

Les zones humides y sont très diversifiées ; 2,8 km de berges de Seine et son cordon végétal bordent le Parc. Toutes sortes de prairies s’étendent sur le Parc. Les prairies humides côtoient les points d’eau. La grande prairie sèche centrale est un espace qui a été laissé en friche pendant plusieurs années. La faune et la flore comme les ronciers, s’y développent alors spontanément. Les ronciers constituent à la fois des sites d'alimentation, de reproduction et d'abris pour les insectes pollinisateurs tels que les papillons, les abeilles sauvages, les oiseaux et les lapins. Des boisements se développent également sur certains secteurs du Parc.

En 2019, ce ne sont pas moins de 262 espèces de végétaux, 69 espèces d’insectes, 6 d’amphibiens et reptiles, 69 d’oiseaux et 9 de mammifères qui ont été inventoriées.

Fort de cette exceptionnelle richesse écologique, le Département des Yvelines vous propose de lever un coin du voile par le biais de cette exposition photographique d’espèces observées au sein de cet Espace Naturel Sensible. A travers les clichés et anecdotes qui vous sont présentés, partez à la découverte de cette Nature discrète et fragile mais ô combien passionnante et magnifique, accessible à tous pour peu qu’on lui consacre un peu de temps et d’attention.

Le photographe naturaliste Sébastien BIET nous propose ainsi de le suivre dans ses pérégrinations naturalistes ici illustrées. Mettez vos pas dans les siens à la rencontre de cette végétation et cette faune libres et sauvages qui vivent discrètement à quelques pas de nous…

Alors ouvrez grands les yeux… nous vous emmenons à la rencontre de notre Nature sauvage !

F    Pour en savoir plus, n’hésitez pas à consulter le site internet du photographe : www.nature-ailes.net

F Pour toute question : ppdh@yvelines.fr

 

Facebook     Twitter     Inscritpion newsletter